Non classéBen Ricard ” La fin d’une belle histoire de 9 années”

15 août 20210

Ben, tu as une annonce à nous faire ?… 

Oui, après 9 années au Cannet j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière de basketteur et de ranger les basket au placard. C’est une décision réfléchie, qui j’ai prise il y déjà quelques temps, durant la trêve dû au Covid. Une belle aventure qui a commencé pour moi le 8 août 2012 exactement, j’avais seulement 22 ans, débarquant tout droit des Etats Unis, c’était pour moi ma première expérience à l’étranger.. Je suis arrivé en France pour 1 année d’étude et je souhaitais pouvoir jouer au basket en dehors de l’école, Yves Crespin était déjà le président à l’époque et avait décidé de m’engager après voir vu quelques vidéos de moi lorsque j’étais à l’université. Lors de notre première rencontre il m’avait présenté le projet d’une montée rapide en Nationale 2, avec une équipe bien construite, j’ai voulu faire parti de ce projet et j’ai donné mon engagement pour le club.

A l’origine je n’avais prévu de rester en France pour faire mon année d’étude, jouer un peu au basket et rentrer chez moi aux Etats-Unis.. mais 9 ans après je suis encore là … et surtout je suis désormais ici chez moi ! Au fur et à mesure des années je suis tombé amoureux de la région, j’ai eus la chance d’atterrir dans une superbe région, où l’on peut faire beaucoup de choses .. En arrivant au Cannet j’y ai surtout trouvé une seconde famille à travers ce club, énormément de bonnes choses me sont arrivées grâce au club, déjà sportivement avec 2 montées en nationale 2, des saisons dans le haut du tableau et évidemment un titre de champion de France nationale 3 en 2016. Grâce au Cannet j’y ai également rencontrés des amis, de superbes personnes qui ont toujours tout fais pour me mettre dans les meilleures conditions pour que je me sente bien.

Je me suis toujours senti dans ce club comme à la maison.. je suis quelqu’un de loyal et fidèle et jamais je n’ai eus l’idée de changer de le club, j’aurais pourtant pu rejoindre des clubs plus “important”, plus professionnel. Mais jouer à un niveau professionnel ne m’a jamais intéressé, j’ai toujours voulu me vocaliser sur les études, travailler sur mon avenir sereinement. Le basket et le sport pro sont des choses assez aléatoire, une blessure sérieuse, un mauvais choix de carrière, une mauvaise saison peuvent mettre votre futur en difficulté, alors j’ai préféré garder le basket pour le côté loisir, c’était très bien comme ça.

Pourquoi t’arrêter ? Parce qu’au final tu n’as que 31 ans et encore quelques saisons devant toi …

Ce n’est pas un coup de tête, c’est une décision à laquelle je commençais à réfléchir au début de la saison dernière, avec le Covid, les arrêts et les reprises sans cesse n’ont pas aidé. Sur les dernières années j’ai senti mon corps évoluer, prendre de l’âge implique de devoir changer son style de jeu, on perd un peu en vitesse, en explosivité.. Puis j’ai eus quelques blessures, des douleurs au niveau des genoux, des coudes, du dos.. J’ai aussi une envie de déconnecter, faire une pause, cela fait plus de 25 ans que je joue au basket, j’ai envie de passer plus de temps avec ma famille, d’avoir plus de temps libre… La preuve là je suis encore en vacances alors que normalement les dernières années j’étais en pleine préparation de la saison à transpirer dans la chaleur de Principiano et je pars encore en vacances en septembre lorsque la saison va reprendre !

Tu as tout de même rencontré Sébastien Bozon, le nouvel entraîneur…

Oui on s’est rencontré et on a bien évidemment discuté.. il souhaitait que je fasse parti de l’équipe cette saison mais ma décision était déjà prise. A mon âge je sais désormais m’écouter et être raisonnable, je n’avais pas envie de faire la saison de trop, de ne pas pouvoir aider l’équipe à 100% de mes moyens… il faut être honnête dans la vie.

Une possibilité de te voir continuer à jouer au club cette saison même à un niveau inférieur ?

Non ça ne fait pas parti du plan pour l’instant, même de jouer en pré-nationale qui est un bon championnat n’est pas une chose à laquelle je pense. Je ne vais pas m’arrêter de faire du sport pour autant, j’aime faire du sport et ce nouveau temps libre que je vais avoir va me permettre faire de nouvelles activités, découvrir de nouvelles choses que je n’ai jamais trop eus le temps de faire. Je vais continuer à jouer au basket bien évidemment, le Hangar 21 ( nouveau complexe basket 3X3 sur la commune de Grasse) n’est qu’à quelques minutes de chez moi, cet été les dirigeants ont organisé une ligue d’été et nous sommes quelques anciens à avoir monté une équipe pour allé jouer et prendre du plaisir. C’est plutôt comme ça que je vois le basket pour le moment pour moi, de ne pas avoir d’engagement.. Je pourrais allé jouer en pré-nationale, mais cela signifie de donner un engagement pour une équipe pendant une saison entière, je ne souhaite pas donner mon engagement sans avoir la certitude au fond de moi que je pourrais le tenir, je ne veux pas prendre la place de quelqu’un qui est vraiment motivé et dédié à 100%.

Néanmoins je vais rester à disposition de l’équipe nationale 2 et du coach en tant que partenaire d’entraînement en cas de blessure ou d’absence dans l’équipe pour faire le nombre au besoin, je le ferais avec plaisir.

Un retour peut être un jour ?…

Peut-être que oui, peut être que non, impossible à dire pour le moment. Aujourd’hui je suis en parfait accord avec ma décision.. Peut être que dans un an le terrain me manquera vraiment et que je reviendrais jouer, mais aussi bien que ça ne manquera pas et que ça restera ainsi… seul le temps le dira.

Quand tu regardes en arrière, qu’est ce que tu retiens de toutes ces années ici ?

Enormément de choses, déjà je suis fier d’avoir participé à ma façon à l’évolution du club, quand je suis arrivé c’est vrai qu’on avait un fonctionnement plus amateur, mais grâce au travail de chacun, de Yves, Sergio, Cécile, tous les bénévoles, les joueurs, les entraîneurs , le club s’est très bien structuré, on a appris et grandi tous ensemble.

La première année en Nationale 2 fût vraiment très compliqué, on a perdu beaucoup de matchs, on est immédiatement descendu après une saison, honnêtement cela a été très dur mais ça nous a permis de savoir sur quoi il fallait travailler et ce qu’il fallait pour réussir à ce niveau. La preuve est que seulement 2 ans après nous sommes remonté et sommes devenu champion de France, et depuis 2016 le club est toujours en nationale 2 et se maintient à ce niveau année après année, je suis très confiant pour le futur, l’équipe qui est construite pour cette saison, le nouveau fonctionnement et l’arrivée d’un nouveau coach qui connait très bien ce niveau me font penser que le club va encore franchir un palier.

Les derbys avec Golfe Juan me manqueront, ce sont vraiment des matchs spéciaux pour les 2 clubs, il y a beaucoup de rivalités, j’aimais ces rencontres. Au début c’était très compliqué parce qu’ils nous battaient chaque année et avec de gros écarts, mais depuis quelques saisons nous avons rattrapés notre retard sur eux,ce qui a donné des matchs encore plus intéressants pour les spectateurs ! Il y a certes une grosse rivalité mais j’ai quand même beaucoup de respect pour le club.

Je quitte cette équipe sereinement en savant qu’elle est entre de bonnes mains et je suis fier d’avoir participé à cette évolution sur cette dernière décennie.

Tu resteras quand même un suiveur assidu du club …

Bien sûr, je viendrai supporter l’équipe autant que possible, j’y ai toujours des amis  donc je serai là pour les soutenir. Je vais continuer à quand même à aider le club comme je peux, notamment sur la partie communication. Peut être pourquoi pas entraîner une équipe de jeunes un jour, c’est quelque chose qui me plairait je pense même si je n’ai pas d’expérience dans ce domaine.

Quel serait ton 5 de coéquipiers idéal avec lesquelles tu as joué ?

Oula c’est une sacrée question… Ca va pas être évident de faire des choix … A la mène je vais prendre David Morabito, c’est vraiment le meilleur meneur avec lequel j’ai joué ici, c’est le meneur parfait pour moi et c’est lui a réussi à me mettre le plus en valeur dans mon jeu.

Au poste 2 je vais choisir mon ami, mon frère Thibaut Agostini, un vrai guerrier sur le terrain, tu savais que quoi qu’il se passe tu pouvais partir à la guerre avec lui sur le terrain !

Au poste 3 je vais sélectionner Alexandre Lefranc, un super gars et sans aucun doute le meilleur tireur à 3 points avec lequel j’ai joué, c’est même vraiment le seul vrai pur shooteur qu’on a eus ici. Il a vraiment été un des éléments clés de notre titre de champion de France.

Dans la raquette je vais choisir Joseph Galas, un coéquipier comme on en a tous besoin dans une équipe. Il savait faire le lien entre les jeunes et les cadres de l’équipe, remettre les choses à leur place quand il le fallait quand ça se passait mal. Surtout un très bon ambianceur, toujours à rigoler et à mettre la bonne humeur dans l’équipe.

En 5 je vais sélectionner Guillaume Yango, malheureusement on a pas joué très longtemps ensemble mais j’ai appris à le connaître surtout en dehors du basket, vraiment un super gars et un super joueur quand il était épargné par les blessures, je me rappelle notamment d’un match à domicile contre Montbrison ou il était tout simplement inarrêtable.

Si j’ai droit à un 6 ème homme je vais choisir Mathieu Russo, c’est un super ami pour moi, pareil que Joseph, un vrai joueur d’équipe dont tu as besoin dans ton groupe pour aller loin.

Un dernier mot ?

Tout simplement merci, merci à tous de m’avoir accueillis quand je suis arrivé ici. J’ai toujours voulu tout faire pour vous rendre fier et porter au plus haut les couleurs du club, de me montrer digne de porter ce maillot et de représenter la ville. Je veux remercier en tout premier Yves, qui m’a fais confiance et de qui tout est parti, Sergio évidemment qui était là à mon arrivée, Cécile qui était un peu notre maman durant ces années, les membres du bureau , Doudou, Kévin, tous les bénévoles qui donne de leur temps pour faire grandir le club. Je remercie également mes parents qui m’ont toujours soutenu durant ces années et qui ont été mes premiers supporters depuis que je joue au basket, ma future femme Aly ainsi que mes amis.

Merci à tous, et à très bientôt dans les tribunes !

Leave a Reply

http://lecannetbasket.fr/wp-content/uploads/2019/08/Sans-titre-1.png

RÉSEAUX SOCIAUX

Rejoignez nous sur nos réseaux sociaux, Facebook et Instagram en utilisant le Hashtag #ILOVECCAB
et restez toujours connecter et à l’affût de toutes nos news sur le site même avec votre téléphone !

#ILOVECCAB