“Si près mais pourtant si loin”

Une moitié de saison est déjà passée et Le Cannet n’est pas au mieux avec seulement 4 victoires pour 10 revers, dont un dernier le week-end dernier face à Marseille, équipe qui était déjà venu récupérer la victoire le 8 septembre dernier à Principiano sur le score de 65 à 77. Une défaite de plus qui reste en travers de la gorge du coach Cannetant Vincent Chetail, qui vient dans la lignée d’une première partie de saison jugée “décevante”, avec certaines défaites comme celle face à Beaujolais ou encore Ouest Lyonnais “ces rencontres nous restent vraiment en travers de la gorge, à Beaujolais on passe vraiment à côté de notre sujet, tandis qu’à Ouest Lyonnais on a la balle de match, malheureusement on a pas réussi à la convertir, sur nos 13 premières rencontres on en joue 7 à l’extérieur, avec notamment des rencontres très dur à Avignon et Prissé Macôn qui sont de grosses formations, et 6 à domicile, dont les deux premières à la maison sans Maxime Zianveni (pour cause de suspension, ndlr) on a pas d’excuses sur ces deux premières rencontres mais sans notre locomotive c’est plus compliqué de gagner des matchs, sur les 6 rencontres à domicile on en gagne 4 par la suite malgré tout”.

Quand au niveau de la progression de son groupe coach Vincent souligne l’investissement de ses hommes on progresse bien, nos adversaires s’entraînent également et progressent, on sait qu’on doit vraiment progresser sur le plan défensif, l’ensemble des joueurs en a conscience donc on travaille dur là dessus.”

Après une dernière victoire probante à domicile face à une des grosse équipe du championnat qu’est LyonSo notre équipe a du mal à enchaîner et ainsi confirmer ses bons résultats “sur nos dernières rencontres et notamment celle de samedi ça se résume à si prêt et pourtant si loin”, on est dans le match dans le dernier quart-temps puisqu’on mène de 5 points à 7 minutes de la fin, mais sur ces 7 dernières minutes on score seulement 2 points, les joueurs ont pas su trouver les bons tirs à la fin du match pour réussir à conserver cette avance, puis est venu le problème des fautes donc on a dû réduire les rotations, et tout cela combiné nous a vraiment rendu la tâche plus difficile. C’est dommage car on avait vraiment fait un gros travail défensif pour bien revenir dans la rencontre dans le 3ème quart-temps, cette rencontre est dur à avaler parce qu’on a plus la sensation d’avoir perdu ce match plutôt que Marseille l’ait remporté”.

Même si ce dernier revers est difficile il va falloir vite remettre le bleu de chauffe car un gros adversaire se présente samedi à Principiano, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que du leader de la poule, Avignon, et premier au classement de toutes les poules de nationale 2 confondus ” une grosse équipe “ pour Vincent Chetail , ” qui récupère Matanga à la mène, ils conservent également l’américain Rutherforf  pour encore 2 mois donc on va jouer samedi face à une équipe de 10 joueurs pros qui s’entraînent tout les jours, c’est la plus belle équipe de la poule avec Pont de Chéruy… va falloir faire le match parfait! Pour battre Avignon il faut vraiment faire le match parfait, on a réussi à faire de belles performances notamment ici face à Golfe dans le derby et face à LyonSo puisqu’on gagne ces deux matchs, donc pourquoi pas refaire le coup samedi !”

Sur le fait que notre équipe s’en sortent bien face à des équipes du haut de tableau, le coach à son idée sur le fait que ce genre d’équipe réussisse bien à ses joueurs, “Face aux grosses équipes peut-être qu’on joue de façon plus libéré, c’est des matchs sur lesquelles y a moins d’enjeu mais sûrement plus d’envie de prouver des choses, prouver qu’on a le niveau de ces gens là. Stratégiquement on va faire tout ce qu’il faut pour embêter au maximum Avignon, il va falloir faire très peu d’erreurs en défense, scorer les tirs ouverts, ça sera les clés pour nous, et là pour le coup on se donnera vraiment le maximum de chances pour l’emporter”.

… une très grosse deuxième partie de saison attend notre équipe, la position actuelle n’est certes pas la plus confortable c’est un fait, mais notre club a déjà connu des situations encore plus dure mais a toujours fait face pour toujours finir par vaincre, et nous vaincrons cette saison une fois encore, l’ensemble du club est derrière son équipe et sera toujours là pour la soutenir ! Allez Le Cannet !

Les commentaires sont clos.