Présentation Peter Maggio

Chers amis et supporters du Cannet, la première partie de saison touche à sa fin et l’effectif est enfin au complet avec le retour de Peter Maggio qui revient d’une grosse blessure , il a gentiment répondu à nos questions afin d’en savoir un peu plus sur lui, alors qu’il a foulé le parquet de Principiano pour la première fois samedi dernier !
Bonne lecture !

1- Alors Peter explique nous ton parcours basket jusqu’au Cannet.

J’ai commencé le basket à l’âge de mes 7 ans au club d’Antibes, grâce à mon beau père qui était un ancien joueur du club. Suite à ça j’ai intégré le pôle espoir côte d’azur en passant par les sélections Côte d’Azur, puis à l’âge de mes 15ans je suis passé par le centre de formation des Antibes Sharks, et j’ai fini là bas sur une saison en Espoir. Ensuite, j’ai voulu prendre un peu plus de maturité dans mon jeu, du coup j’ai décidé d’appeler Fabian que je connaissais déjà qui était le coach des U20 régions, on a mis en place des projets, qui consistaient à ce que je joue en U20, de me donner les clefs de l’équipe pour l’emmener clairement en finale, c’était la promesse que je lui ai faite, on a fini champion PACA , malheureusement je n’ai pas pû les accompagner jusqu’au bout parce que je me suis blessé durant les play-offs du championnat. Je remercie Fabian pour sa confiance et de m’avoir donné la possibilité de m’entraîner avec l’équipe N2 en même temps pour pouvoir intégrer le groupe dès cette année.

2-Quel type de joueur tu es ?

Je suis meneur de jeu mais de temps en temps je suis arrière. Je ne suis pas le plus grand ni le plus physique du championnat de nationale 2 mais j’essaye de mettre en avant mes qualités de jeu qui sont le tir à 3pts, la défense, la vision de jeu et la qualité de passe.

3-Comment s’est passé ta convalescence et ta ré-éducation après ta rupture du tendon d’achille la saison dernière ?

C’était long, très long..se faire opérer, ensuite 6 semaines d’immobilisation dans une botte avec les béquilles, les infirmières qui venaient tout les jours pour les piqûres ou changer les pansements, les séances de kiné, les rendez vous à l’hôpital, la réathlétisation…et même rétablis je vais encore chez le kiné tout les jours pour des séances de massages et de récupération. Malgré les messages des personnes, leurs présence, moralement j’ai pris un coup, c’était vraiment très compliqué. Mais aujourd’hui, ça va beaucoup mieux, je suis content de retrouver les sensations et surtout de pouvoir bénéficier de la confiance du club.
4-Ton objectif cette saison ?

Alors, mon objectif cette saison c’est de prouver au président, coaches, et aux personnes que malgré ce qu’il m’est arrivé j’ai ma place à ce niveau et dans l’équipe. Puis mon objectif plus personnel, en étant le back-up de Julien Petiteau, j’aimerais apporter une dimension différente à l’équipe et prouver mon efficacité dans le jeu en sortie de banc.

5- Comment tu t’es senti pour ton retour sur ces deux derniers matchs ?

Lors de mon premier en déplacement à Lyon, je me sentais très à l’aise, j’étais confiant, les mois d’absences n’ont rien changé et tant mieux, j’étais sûr de mes capacités et le mental n’a pas bougé.
Après chaque entraînements, Max Zianveni me parle beaucoup, il me conseille. Il est très dur avec moi mais rien de méchant c’est pour me faire évoluer, et me rendre meilleur. Je ne peux que l’écouter.

6-Quel est ton meilleur souvenir sur un parquet ?

Haha sans être prétentieux, je n’ai pas qu’un souvenir sur le parquet mais plusieurs, j’ai été MVP d’un tournoi internationnal en minime, j’ai été champion de France minime, également champion de France avec le pôle espoir, passé cadet j’ai gagné la coupe de France face à Gravelines, vice champion de France cadet et participant au final four cadet. J’ai gagné également la médaille d’or au J-O jeunes, donc beaucoup de très bon souvenirs !

Catégories : NM2

Les commentaires sont clos.